Aujourd’hui

L’association collecte des fonds en vue :

- d’une part, de poursuivre le projet de vie mis en oeuvre depuis 1994 avec la première « école » en finançant un projet de Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM), établissement pour adultes polyhandicapés ou TED toujours à Vaucresson, pour assurer l’avenir des jeunes.

- d’autre part, de continuer à prendre en charge les frais d’aménagement des locaux, les dépenses d’équipements et de formation parents/professionnels, ainsi que certaines activités pédagogiques de l’établissement actuel.


Grâce aux projets menés à bien au cours de ces 17 années d’existence,

« Quelque Chose en Plus » bénéficie d’une reconnaissance officielle.

En 2003, elle a été sollicitée par la préfecture des Hauts de Seine pour siéger au sein du
« Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées ».

En 2005, elle a été nommée à la Commission exécutive de la Maison Départementale des Personnes Handicapées des Hauts de Seine (MDPH), en qualité de suppléante de l’ADAPEI 92 (association départementale des amis et parents de personnes handicapées mentales).
Il est rappelé que la loi du 11 février 2005 prévoit la création dans chaque département d’une Maison Départementale des Personnes Handicapées des Hauts de Seine (MDPH). Il s’agit d’un guichet unique, sous tutelle du département, destiné à assurer l’accueil, l’information, l’accompagnement et le conseil des personnes handicapées et de leur famille.

« Quelque Chose en Plus » oeuvre ainsi avec d’autres partenaires pour une meilleure connaissance du polyhandicap et siège à la Commission des Droits et de l’Autonomie de la MDPH (CDA).

Depuis le 2ème semestre 2006, l’association siège au Bureau et au Conseil d’administration de l’ADAPEI 92. Elle participe également au groupe de travail « Prospectives » animé par l’ADAPEI 92 pour la mise en place et l’organisation d’un service de prestations « Vie dans la Ville » dont le but est de favoriser l’accès aux loisirs des personnes handicapées mentales.
Par ailleurs, avec le Conseil Général, elle a participé aux ateliers thématiques sur le schéma départemental « adultes » des Hauts de Seine.

L’association « Quelque Chose en Plus » a la volonté de :

- partager son savoir-faire, en soutenant d’autres projets,

- faire savoir, en participant à des colloques, congrès et groupes de travail.

Le polyhandicap est mieux connu, on peut mesurer le chemin parcouru depuis 1992, année de la création de l’association.


Cependant il reste beaucoup à faire.


Version à imprimer


Rédigé le 2/06/2006 et mis à jour le 20/01/2018