Exposé sur l’activité du FAM de 2018 à 2019

L’intervention de Monsieur Leborgne, directeur, relatif à l’activité du FAM est résumée dans cet article

Lors de l’assemblée générale du 4 juin 2019, Monsieur Leborgne, directeur du FAM, présente l’activité du FAM pendant la période 2018-2019.

Pour retrouver l’intégralité du procès verbal de cette assemblée générale, rendez-vous : Procès Verbal de l’Assemblée Générale du 4 juin 2019.

Le texte de Monsieur Leborgne est résumé ci-dessous :

Equipe de direction

Monsieur Leborgne, directeur adjoint au FAM depuis l’ouverture de l’établissement, occupe désormais le poste de directeur.
Madame Vendrin, Cadre infirmière au FAM, a été nommée au poste de directrice adjointe.

L’équipe

La stabilisation de l’équipe engagée depuis 2017 se poursuit, la difficulté majeure est liée à celle du personnel de se loger à proximité de l’établissement (environnement plutôt aisé). En outre, le travail au FAM (internat permanent) est plus contraignant qu’à l’EEAP (externat) avec une ouverture 365 jours sur 365 jours et des horaires décalés le matin et le soir.

Un médecin psychiatre a rejoint l’équipe de professionnels.

Un nouveau logiciel avec badgeuse facilite la gestion du personnel.

Les professionnels intervenant au titre de Service Plus (Prestataire financé par « Quelque Chose en Plus » ) donnent satisfaction. Un point de situation est établi tous les six mois.

La prise en charge

  • Les activités
    Les résidents participent aux activités extérieures suivantes :
    • Patinoire
    • Piscine
    • Equithérapie
    • Médiathèque
    • Crèche
    • Balades en forêt
    • Marche nordique
    • Danse
    • Médiation animale

Cette dernière activité s’est d’autant plus développée à la Maison en Plus, que des lapins ont été adoptés et installés dans des clapiers dans le parc du FAM. Certains résidents du FAM leur apportent quotidiennement leur nourriture, pour d’autres c’est un travail sensoriel qui est engagé.

L’outil de Eye-Tracking prêté par une résidente a montré son intérêt. L’établissement a acquis 2 postes, financés par « Quelque Chose en Plus » , pour étendre son utilisation non seulement aux personnes polyhandicapées mais aussi aux personnes autistes.
Des balançoires et un trampoline ont été installés dans le parc et participent au parcours moteur proposé aux résidents pour travailler leur mobilité, la marche, leur équilibre et la préservation des acquis. L’établissement est aussi équipé de deux tricycles qui sont utilisés régulièrement par certains résidents avec l’appui d’un professeur d’éducation physique adaptée.

Une borne handi mélo a été acquise et anime les évènements festifs. Elle permet aussi de stimuler les résidents lors d l’activité parcours moteur. Elle présente l’avantage d’être mobile et peut être déplacée dans les différentes salles de la Maison en Plus.

Deux transferts pour l’instant ont été programmés : un en ski réalisé en avril et un d’équitation de deux jours et une nuit prévu en juin.

La restauration

La restauration au FAM est assurée par la société Médirest qui travaille avec la direction et la commissions « Menu » pour améliorer les repas et traiter les intolérances alimentaires des résidents.

La santé

En partenariat avec une pharmacie, le FAM utilise l’outil PDA qui permet une livraison des médicaments déjà conditionnés en dose individuelle personnalisée pour chaque résident. Cet outil s’avère très sécurisant.

Le bénévolat

Le Bénévolat a été largement déployé cette année grâce à une coordination volontariste entre l’établissement et l’association. Il est désormais bien intégré dans la vie de l’établissement. La direction souhaite le développer encore.
Bien que non naturel pour les professionnels, qu’il soit ponctuel, régulier, assuré par des parents ou d’autres bénévoles, le bénévolat est bien perçu, il apporte une nouvelle expertise, un regard extérieur, un nouvel échange entre les parents et les professionnels.

ARS : Crédit Non Reconductible (CNR)

A la demande de la direction du FAM, l’ARS a accordé le principe de financement de 120 k€ pour la création d’un bassin thérapeutique à « La Maison en Plus ».
L’association « Quelque Chose en Plus » participe activement à l’étude de faisabilité du projet de balnéo avec l’aide d’un architecte.

Le partenariat avec « Quelque Chose en Plus »

Le partenariat met en œuvre concrètement la co-construction pour améliorer la prise en charge et le quotidien des personnes accueillies.
Il se traduit :

  • financièrement (cf rapport financier),
  • institutionnellement : Comité de suivi, Conseil de la Vie Sociale
  • à travers des commissions paritaires parents/professionnels :
    • Menu
    • Bénévolat
    • Balnéo
    • Communication
    • 4ème plan autisme
    • Jardin/ferme
    • CPOM/SERAFIN

La recherche

Pour l’Unapei 92, le FAM est pilote pour les projets de :

  • Télémédecine
  • Sérafin PH : participation à l’enquête nationale sur les coûts, l’idée est de préparer le modèle économique de demain
  • Autisme : à travers un référentiel, une feuille de route doit être définie pour que d’ici 3 à 5 ans l’établissement soit une structure reconnue comme experte et obtienne un label
  • Robotique : à travers la recherche universitaire.

Rédigé le 4/10/2020


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.